• Bronzino (Le tableau du samedi)

     C'est  un article rédigé sur Artips, si vous vous y abonnez, on vous enverra régulièremment desmails vous parlant d'une oeuvre ou d'un artiste et c'est souvent très intéressant...Ici, c'est le lien entre la peinture et la sculpture qui m'a intéressée

     

    On ne songe jamais à regarder à l’arrière des toiles. Et pourtant, l’envers est parfois plein de surprises !

    Voici le Portrait du nain Morgante réalisé par le peintre Bronzino : au recto, un nain apparaît nu, de face, et semble se préparer pour une chasse aux oiseaux.
    Un hibou s’agrippe à son index tandis qu’un papillon couvre astucieusement son sexe. Mais ce portrait n’est que la moitié de l’œuvre complète…

          Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

     
    Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

    Bronzino, Portrait du nain Morgante, verso, avant 1553, 150 x 98 cm, Galerie des Offices, Florence
    Voir en grand

    Car au verso, le spectateur découvre le même personnage ! Cette fois-ci, ce dernier est présenté de dos et brandit ses proies…
    Sur les deux portraits, la posture du nain Morgante est presque identique. Pourquoi Bronzino a-t-il réalisé un portrait double-face ?

    Au moment où l’artiste conçoit ce tableau, un débat théorique fait rage à Florence, le paragone. On s’interroge : quel est, de la peinture ou de la sculpture, l’art le plus noble ? La prouesse technique de Bronzino est une réponse à cette question…

    Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

    Bronzino, Portrait du nain Morgante, avant 1553, 150 x 98 cm, Galerie des Offices, Florence
    Voir en grand

    Les partisans de la sculpture affirment que leur art est supérieur à la peinture parce qu’il rend possible plusieurs points de vue.
    Qu’à cela ne tienne, le Portrait du nain Morgante permet au spectateur de se déplacer autour de l’œuvre, comme s’il s’agissait d’une statue ! Bronzino prouve ainsi qu’il est possible d’adopter plus d’un point de vue sur une peinture.

    Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

    Détail de l’œuvre

    Un tableau en trois dimensions, donc ? Pas uniquement ! Le peintre y ajoute un autre élément, absent de l’art de la sculpture : la progression dans le temps.
    Les deux portraits correspondent à deux moments distincts, avant et après la chasse. Le temps que le spectateur passe "de l’autre côté", Morgante a eu le temps de s’emparer de ses proies !

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    ..
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

     

     

     
       

    votre commentaire

     

     

     

    •  

       

      Les oiseaux aiment bien se nicher parfois dans les boîtes aux lettres, on me l'avait déjà raconté et je vous avais montré une photo....  Comme mon ami  chez qui cela était déjà arrivé , nos voisins ont installé à côté de la première une seconde boîte aux lettres...

      E Un jour notre voisine  a vu  une mésange qui toquait désespérément à la fenêtre de la cuisine...Intriguée par ce manège et elle est sortie....Et qu'a t-elle vu ? Son chat qui faisait le guet au pied de la boîte aux lettres et qui attendait patiemment que l'un  des petits tombe...Alors, bien sûr,  elle l'a fait rentrer dans la cuisine et elle l'a maintenu enfermé le plus souvent possible tant que les pettits n'avaient pas pris leur envol...

      Mais comment cette mésange a-t-elle compris qu'il fallait  frapper à cette fenêtre pour obtenir un peu de paix?

      Ces petits oiseaux sont finalemen tbien plus intelligents qu'on ne le croit


      16 commentaires
    •  J'ai beaucoup aimé ce poème de "Cheval fou" et j'ai envie de vous le faire découvrir

      Allez dans mes blogs amis pour découvrir son blog ou tapez "chevalfou.over-blog.net"

       

      Si tu savais

      4 Janvier 2017, 13:59pm

      Publié par Cheval fou (Sananès)

      Si tu savais comme j’aime la vie
      je ne suis pas triste
      je vis d’humour et de rire
      mais si tu savais comme le monde me fait mal

      si tu savais l’inventaire de mes amours
      et tout ce que je peux aimer, boire, embrasser d’un simple regard

      Si tu savais l’inventaire de mes craintes
      le frisson de mes peurs

      Si tu savais mon bonheur
      J’ai un chat et des fleurs
      un soleil posé sur la mer et une fenêtre ouverte.
      Si tu savais…

      Si parfois j’ai peur
      c’est pour ceux qui resteront habiter ce futur de pouvoir
      de famine, de djihad et d’argent
      sans abeilles, sans rêves

      Si tu savais comme j’aime la vie
      les enfants, les coquelicots, les moineaux

      Si parfois j’ai si mal
      c’est pour ceux qui, chaque jour, ont peur du lendemain.

      Si tu savais comme j’aime le bonheur et la vie
      Quand je partage le rire et la douleur
      c’est qu’à ma façon, j’appelle un monde meilleur
      je ne demande que du pain et du rêve sur chaque table.

      JMS


      11 commentaires
    • (Hors ligne)

       

       

      Si tu savais

      4 Janvier 2017, 13:59pm

      Publié par Cheval fou (Sananès)

      Si tu savais comme j’aime la vie
      je ne suis pas triste
      je vis d’humour et de rire
      mais si tu savais comme le monde me fait mal

      si tu savais l’inventaire de mes amours
      et tout ce que je peux aimer, boire, embrasser d’un simple regard

      Si tu savais l’inventaire de mes craintes
      le frisson de mes peurs

      Si tu savais mon bonheur
      J’ai un chat et des fleurs
      un soleil posé sur la mer et une fenêtre ouverte.
      Si tu savais…

      Si parfois j’ai peur
      c’est pour ceux qui resteront habiter ce futur de pouvoir
      de famine, de djihad et d’argent
      sans abeilles, sans rêves

      Si tu savais comme j’aime la vie
      les enfants, les coquelicots, les moineaux

      Si parfois j’ai si mal
      c’est pour ceux qui, chaque jour, ont peur du lendemain.

      Si tu savais comme j’aime le bonheur et la vie
      Quand je partage le rire et la douleur
      c’est qu’à ma façon, j’appelle un monde meilleur
      je ne demande que du pain et du rêve sur chaque table.

      JMS

      votre commentaire
    • (Hors ligne)

      https://youtu.be/9bJn3LKR1rQ?t=34  Pourquoi cherche-t-on la beauté?

      votre commentaire

  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Janvier à 16:51

    Coucou Gazou ! Il y a eu quelques dysfonctionnements dans l'édition de ton article mais ce n'est pas grave, il est super intéressant. J'aime beaucoup cette vision de la peinture permettant de voir un personnage non seulement sous toutes ses faces, mais encore en deux moments distincts de son action ! Ce peintre a relevé un beau défi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :