• Bernard Buffet (Le tableau du samedi)

    Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

    Bernard Buffet, Le Buveur, 1948, huile sur toile, 1 x 0,65 m, Musée d'Art moderne de la Ville de Paris © Musée d'Art moderne / Roger-Viollet © ADAGP, Paris 2016
    Voir en grand

    Assis à la table, cet homme semble perdu dans ses pensées. C’est Le Buveur, une œuvre du peintre Bernard Buffet. Un petit détail intrigue : que vient faire là cette grande couture horizontale, au milieu du tableau ?

    Nous sommes à la fin des années 1940 : dans l’après-guerre, les conditions de vie sont rudes et Buffet manque cruellement de matériel pour peindre !
    Comment faire pour créer malgré tout ?

    Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

    Détail de l’œuvre © Musée d'Art moderne / Roger-Viollet © ADAGP, Paris 2016

    Pour Buffet, tous les moyens sont bons : les draps, par exemple, font un excellent support. L’artiste fouille le grenier familial et trouve dans une malle les draps d’une vieille tante. Il s’en sert pour créer des dizaines de tableaux.

    Et quand il n’y a plus de draps pour peindre ? Buffet se rabat sur des vieilles chemises de nuit, des tabliers, des jupons... Et il se met à la couture ! Armé de la machine à coudre de sa grand-mère, le peintre assemble les bouts de tissus entre eux, jusqu’à obtenir une surface suffisante pour un tableau.

     

    Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

    Bernard Buffet, L'Atelier, 1947, huile sur toile, 1,49 x 2 m, Musée Bernard Buffet, Surugadaira, Japon © Musée Bernard Buffet © ADAGP, Paris 2016
    Voir en grand

    En 1948, l’année du Buveur, c’est le début du succès et de la célébrité alors qu’il n’a que 19 ans… Lors d’un prix artistique, la toile tape dans l’œil d’un grand collectionneur, Maurice Girardin.
    A partir de là, la carrière de Buffet décolle et il continue de peindre sans relâche.

     

     

     

     

     

     

     

         

      Ceci est un extrait d'un article de Artips... ( je suis contente de m'y être abonnée)

    et cela m'a permis de jeter un regard nouveau sur ce peintre qui me paraissait trop froid et anguleux


  • Commentaires

    1
    Samedi 4 Février à 12:55

    quand j'étais jeune j'avais reproduit au canevas une très grande chouette de lui que je cherche à vendre aujourd'hui cela ne m'empêche pas d'apprécier son oeuvre

    2
    Samedi 4 Février à 13:57
    LADY MARIANNE

    merci pour ce beau billet sur cet artiste !! connu de nom mais contente d'en apprendre plus sur sa vie-
    bisous et bon week-end-

    3
    Samedi 4 Février à 14:49

    Un peintre que j'aime.

    Belle journée Gazou

    4
    Samedi 4 Février à 17:28

    les artistes ont souvent la vie dure avant que leurs toiles ne puissent les faire vivre ... s'ils ont du talent ... 

    amitié .

    5
    Samedi 4 Février à 18:02

    Les tableaux de Buffet, malgré le gris et le noir, les traits anguleux et la triste mine de ses personnages ne manque pas d'attrait, on en parle beaucoup en ce moment. J'avais acheté une reproduction pour mon frère qui est un fan de Buffet, il en avais été fort heureux.

    6
    Samedi 4 Février à 18:40

    Un très bon choix

    7
    Samedi 4 Février à 19:33

    C'est toujours intéressant de connaître la façon de travailler des artistes.

    8
    Samedi 4 Février à 20:04

    J'ai toujours beaucoup aimé ses portraits... ils me parlent.

    Merci pour ce beau billet.

    Passe une douce soirée.

    9
    Dimanche 5 Février à 09:45
    Edmée De Xhavée

    Eh bien moi aussi j'étais un peu refroidie par cet air "froid et anguleux" que tu mentionnes, et comme il ne m'intéressait  pas outre mesure, je ne connaissais de lui que ce qui apparaissait tout le temps, c à d pas du tout "l'oeuvre". En réalité aujourd'hui je réalise que j'aime plutôt bien justement la rigueur linéaire mais aussi les détails et les couleurs, et l'indiscipline dans la discipline...

    10
    Dimanche 5 Février à 10:27
    Daniel

    Je suis allé voir son expo à Paris et j'ai bien aimé. Il suffit de rentrer dans son univers particulier. Bon dimanche

    11
    Dimanche 5 Février à 20:39
    Durgalola
    J'aime beaucoup sa peinture. Bises.
    12
    Lundi 6 Février à 08:32

    il est de chez moi je crois

    et ses portraits m'étaient familiers

    puis je l'ai "perdu de vu"

    merci de me le rappeler !!!!

    parfois je n'arrive  pas à poster chez toi ???

    13
    Lundi 6 Février à 11:41

    Je ne connaissais pas Bernard Buffet sous cet angle. J'ai maintenant envie d'en savoir davantage.

    Amitiés

    Alain

    14
    Lundi 6 Février à 14:16

    Bonjour Gazou,

    Eh bien ! Tu as l'œil ! Je connaissais ce tableau de Buffet Le buveur, mais évidemment, ne l'ai jamais vu en vrai. Et surtout, je n'ai jamais dû m'attarder suffisamment longtemps pour en scruter les moindres détails - cette couture ne s'est pas imposée à mon regard jusqu'à aujourd'hui, et là, je la vois nettement. Quelle histoire, quelle belle histoire, que celle de l'artiste qui, coûte que coûte, doit faire vivre son art, quitte à utiliser les supports les plus inattendus, à s'improviser couturier... Superbe.

    Merci pour cette mise au point, et surtout de nous inviter chez Bernard Buffet. Bon lundi.

    FP

    15
    Samedi 11 Février à 07:23

    Des gris associés à la couleur avec parcimonie mais pour des effets qui résonnent

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :