• Anniversaire

    Mon petit fils vient d'avoir neuf ans et je lui ai promis un repas au restaurant.
    Il sait très exactement où il veut aller...Son frère lui a parlé d'un endroit où il avait mangé un délicieux vacherin au caramel salé...Et c'est de cela qu'il a envie...Il s'inquiète: sais-tu où il se trouve..Je le rassure.

    Et nous voilà installés..Il consulte le menu avec beaucoup d'attention, choisit un gratin  de pommes de terre avec un carré d'agneau...Et puis bien sûr le dessert convoité....Je choisis le même que lui car il a l'air de tellement se régaler avant même de l'avoir goûté que je ne doute pas un instant que ce soit le meilleur parmi les meilleurs..Et c'est vrai: nous nous délectons...Et chose inattendue, juste avant notre départ, la patronne vient lui offrir gracieusement une sucette..Il est royalement heureux ..et moi avec lui.
    Il faut des circonstances inhabituelles pour se découvrir autrement  : il est resté plus d'une  heure à table sans manifester la moindre impatience, lui qui, à la maison, ne tient pas en place...Il a observé tout ce qu'il y avait dans le restaurant avec attention et fait quelques réflexions très pertinentes...J'aurai dû lui demander s'il avait grandi  et comment il s'était  senti pendant ce repas car moi, j'ai vraiment eu l'impression  d'être avec un petit jeune homme et pas vraiment avec un enfant ..


  • Commentaires

    1
    Mardi 3 Novembre 2009 à 09:05
    Un témoignage plein de tendresse...
    C'est vrai que de voir grandir nos chérubins est chose précieuse, source d'étonnement comme cet instant de complicité...

    Cela me ramène à mon fiston, je me régale rien qu'à le voir choisir son menu (presque plus que lorsqu'il savoure son assiette). Bonne journée Gazou !
    2
    Mardi 3 Novembre 2009 à 09:36
    Bonjour
    Il faut aprfois certaines circonstances pour que l'on découvre la maturité de nos petits !!! pas si petit que ça finalement
    Sincèrement
    jean
    3
    Mardi 3 Novembre 2009 à 09:56

    Les enfants savent très bien faire la différence entre « la maison » et le reste. A la maison, ils repoussent les frontières, ils essayent toujours… En dehors, ils sont ce qu’ils sont et ils appliquent ce qu’ils ont appris, même si on pense, parfois, qu’ils n’en ont pas retenu grand-chose. Amitiés. Loic

    4
    Mardi 3 Novembre 2009 à 10:29
    ce fut sans doute un moment important et solennel pour lui, un peu de conscience en lui, un beau moment qu'il a su apprécié... bonne suite
    5
    Mardi 3 Novembre 2009 à 11:13
    Merveilleux moments partagés...

    Les enfants grandissent, et c'est bien.
    Je te souhaite une belle journée.
    6
    Mardi 3 Novembre 2009 à 13:24
    avant même de lire la fin du texte, en voyant 9 ans, je me suis dit que c'est un âge important, encore un enfant et pourtant on voit déjà paraître des petits bouts d'homme...je trouve cela vraiment émouvant, merci !!!
    7
    Mardi 3 Novembre 2009 à 13:59
    Que du bonheur aujourd'hui...
    8
    Mardi 3 Novembre 2009 à 13:59
    Que du bonheur aujourd'hui...
    9
    Mardi 3 Novembre 2009 à 15:00

    c'est très beau
    ils grandissent vite " nos petits "
    ils sont passionnants, adorables
    mais surtout on a le plus rôle
    on reçoit tant d'affection

    c'est merveilleux d'être " grand parent "
    belle journée Gazou

    10
    Mardi 3 Novembre 2009 à 15:20
    Ce sont  tous  ces diamants là , si intimement partagés,  qui font  le précieux  de la vie  !
    amicalement
    chrystelyne
    11
    Mardi 3 Novembre 2009 à 17:56
    Nos enfants grandissent et nous avec. Souvent, c'est lors de ces moments partagés que nous nous rendions compte de leur sagesse souvent différente de la nôtre mais oh combien défendable !

    Bonne journée et joyeux anniversaire à ton petit bonhomme.
    12
    Mardi 3 Novembre 2009 à 18:42
    Un moment que tu vas garder comme dans le tiroir de tes souvenirs précieux.
    13
    Mardi 3 Novembre 2009 à 19:13
    Bonjour , j'espère un jour connaître des instants pareils avec mon petit fils , rien que lui et moi , pouvoir parler ensemble ailleurs que chez soi ! Provoquer des rencontres particulières propices aux confidences peut être , en tous cas au rapprochement ! Neuf ans, un petit homme , presque !
    A bientôt , bonne soirée!
    14
    Mardi 3 Novembre 2009 à 20:00
    C'est bien ça le secret. Inyterèsser les enfants et les jeunes. Tenir compte de leur avis. Tu as passé un bon moment et le petit aussi, bravo à toi
    Bonne soirée
    Nettoue
    15
    Mardi 3 Novembre 2009 à 21:49
    dans le coup ..tu n'as pas eu de sucette
    16
    Mardi 3 Novembre 2009 à 21:57
    On oublie facilement comment était nos enfants à cet âge. Bon moment à partager.
    17
    Mardi 3 Novembre 2009 à 23:03
    Il était bien avec toi qui paraît paisible.. 
    bonne soirée
    clem 
    18
    Mercredi 4 Novembre 2009 à 02:06
    Il devait être si heureux d'être seul au resto avec toi....
    Un joli moment à graver sur la plaque à souvenirs... 
    19
    Mercredi 4 Novembre 2009 à 06:13
    Il y a parfois avec nos petits-enfants des instants de simplicité intense, de vrai vie, de jubilation même. Qu'il est bon de les voir grandir, non pas tellement en taille, mais en humanité. Nous pouvons alors dire que nous sommes bénis en nos petits-enfants. belle journée, Gazou. François 
    20
    Mercredi 4 Novembre 2009 à 18:30
    De bien agréables moments sans doute et des signes pour la mémoire (sourire)
    Bonne et belle soirée.
    21
    Mercredi 4 Novembre 2009 à 18:51
    et moi je pense qu'il est rellement un enfant ... dans sa beauté et sa douceur... dans sa grandeur et sa curiosité...
    merci pour vos mots Gazou
    22
    catherine2
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:52
    lorsque qu'on  laisse l'enfant  être lui même, qu'on ne le blesse pas avec notre façon de penser , qu'on ne lui impose pas notre vision... il n'y a que du bonheur en retour
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :