• Alexandre Jollien

    Je vous ai parlé de lui il y a deux jours
    Je viens de découvrir cette vidéo sur Internet et j'ai envie de la partager avec vous
    Jusqu'à présent, j'avais entendu Alexandre Jollien à la radio seulement , je ne l'avais pas vu...
    Quand je vois des hommes tels que lui, je retrouve un peu de fierté de faire partie de l'humanité, je retrouve un peu de courage

  • Commentaires

    1
    Jeudi 25 Novembre 2010 à 06:40

    Magnifique philosophe. Quelle très belle leçon !

    J'avais lu 'Le Métier d'homme' et sur le haut de ma pile de livres à lire, j'ai 'Le Philosophe Nu'.

    "La personne handicapée peut nous inviter à une conversion du regard".

    Merci Gazou.

    eMmA

    2
    Jeudi 25 Novembre 2010 à 08:25

    Ne te décourage pas Gazou, ne mets pas la barre trop haute pour l'humanité, elle n'est que ce qu'elle est: passagère dans cet univers.

    Même pas la taille d'une fourmi à l'échelle de l'univers. 

    Grosses bises et bonne journée.

    3
    Jeudi 25 Novembre 2010 à 09:13

    Impressionnant.

     

    Merci pour cette découverte, Gazou. Vaincre ainsi son handicap, c'est merveilleux.

    4
    Jeudi 25 Novembre 2010 à 11:58

    je l'ai vu pour la première fois à la télé dans une émission littéraire en compagnie de Boris Cyrulnick et je dois avouer (il n'avait pas encore pris la parole mais la caméra tournait en permanence autour de lui ) que je me suis demandé ce qu'il faisait là, tellement son apparence physique parlait en sa défaveur. j'ai longtemps travaillé en IME et en Hôtital de jour et  je l'ai vraiment pris pour un handicapé mental; et puis il a pris la parole et là, c'était un autre homme, une présence bien plus forte que celle des autres

    J'ai été un peu beaucoup déçue par son livre car à part le zazen dont il fait l'apologie à chaque page, je n'y ai trouvé aucune clé. Il déplace beaucoup de petites pierres, soulève beaucoup de questions  comme n'importe quel philosophe mais sa quête reste ouverte à part les réponses que tout le monde connaît: soyez présent au moment présent "quand je marche je marche" ou essayer de se mettre à la place de l'autre etc... etc...

    ce qui m'ennuie aussi, c'est que j'ai souvent l'impression que ces questionnement ne sont là que pour une certaine élite! Près de chez moi vient de s'ouvrir un centre d'accueil avec la possibilité de suivre un tas de pistes censées apporter le bien être ( une amie y propose des ateliers corps-voix-terre) mais n'importe qui ne peut pas s'offrir ce genre de stage

    http://www.lesplanetes.fr/index.php?page=stages-activites

    5
    Jeudi 25 Novembre 2010 à 15:57

    Je rejoins l'avis d'Azalaïs.

    Jackie

    6
    Jeudi 25 Novembre 2010 à 16:34

    Je ne le connaissais pas c'est un être impressionnant.

    7
    Jeudi 25 Novembre 2010 à 16:44

    je l'ai vu sur la 5, il y a quelques semaines, j'aime beaucoup ce qu'il dit ; il a écrit l'éloge de la faiblesse

    bises

    8
    Jeudi 25 Novembre 2010 à 18:58

    Il est extra-ordinaire cet homme...j'apprécie sa façon de penser, ne sommes nous pas tous des handicapés de quelques choses ?  je retiens cette phrase en fin d'entretien au moment ou il parle du jeu d'échec : "au sein de ses limites, on peut construire SA liberté" . Merci vraiment Gazou, il mérite de nombreux articles cet homme. Bonne soirée

    9
    Jeudi 25 Novembre 2010 à 18:59

    Je ne l'ai jamais lu mais parfois entendu toujours avec émotion et reconnaissance : comme tu dis il nous réconcilie avec beaucoup de choses

    Merci pour ce partage, c'est une BELLE personne

    10
    Jeudi 25 Novembre 2010 à 19:37

    Ce reportage est pour moi une véritable révélation. Je ne connaissais pas ce philosophe et en plus je ne savais pas non plus son handicap... Je crois qu'il a parfaitement expliqué ce que doit être la vie non pas seulement de personne handicapée mais finalement de tout être humain dépassé par l'humanité ou ce qu'elle est aujourd'hui : il est une leçon d'humilité et de morale à lui tout seul.... Et donne le courage de se dire finalement qu'est ce que la différence... Sommes nous tellement différents, notre mal être n'est il pas notre handicap quotidien et pourtant il y fait face et nous donne des pistes à suivre...

    Un grand merci Gazou pour ce message

    bisous

    Régine

    11
    Jeudi 25 Novembre 2010 à 22:01

    Dans toute notre vie , le regard de l'autre est constructif ou destructeur , comme dit Alexandre Jollien il faut savoir dépasser ce regard et sa signification . Mais il faut parfois en avoir la grâce. Belle soirée, bisous Gazou

    12
    Jeudi 25 Novembre 2010 à 22:47

    j'ai un ami español SANTI  qui est champion du monde en fauteuil et aussi vice champion olympique...c'est un être exeptionnel ce sont des personnes admirables de vrais exemple non seulement pour les paesonnes handicapés mais pour nous tous..quand je suis avec Santi j'ai l'ipréssion que c'est moi qui suis handicapé

    besos

    tilk

    13
    Vendredi 26 Novembre 2010 à 09:00

    il est passionnant à écouter...

    14
    Vendredi 26 Novembre 2010 à 09:10

     quand on songe à tous les obstacles qu'il a dû franchir...et cependant il reste modeste et toujours soucieux d'avancer un peu plus sur son chemin d'humanité...Un bel encouragement pour tous!  Bonne journée Catherine!

    15
    Vendredi 26 Novembre 2010 à 09:14

     en le  voyant,  je me dis qu'il nous faut absolument perdre cette habitude  de juger sur les apparences..Combien d'êtres n'arrivent pas à trouver leur plein épanouissement parce que le regard des autres les limite trop  et ils se laissent prendre à ce filet réducteur..quel dommage!

    bonne journée Maryse!

    16
    Vendredi 26 Novembre 2010 à 09:23

    Je comprends ta déception ..moi aussi j'attendais  autre chose..mais il n'a jamais eu la prétention de nous donner des clés..à chacun d e trouver les siennes et de cheminer sur son chemin le mieux qu'il peut...Mais que cet homme qui a eu tant d'obstacles sur son chemin , qui a essuyé tant de regards négatifs ait été capable de s'affirmer , de choisir la voie qui lui convenait alors qu'on le destinait à un travail dans un CAT...alors ça, ça me donne plein d'espoir...pour moi et pour les autres...bonne journée, Aza!

    17
    Vendredi 26 Novembre 2010 à 18:14

    il commence à être connu; je trouve qu'il est beau malgré ces stéréotypes; dur combat qu'il mène là, il faut qu'il fasse attention de ne pas être "récupéré"

    18
    Vendredi 26 Novembre 2010 à 19:22

    L’être humain n’est jamais plus beau que lorsqu’il reste un humain, simplement.

    Avec amitié. Loic

    19
    Samedi 27 Novembre 2010 à 17:22

    Que d'espoir dans tes mots Gazou.... Merci;

    20
    catherine2
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:39

    superbe !! , ce rappel que la diversité est  extrême,

    parler de singularité, plutôt que de différence ..

    un bon gros souffle d'humanité

     

     

    21
    Maryse
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:39

    Merveilleux, magnifique Alexandre Jollien.

    Je ne le connaissais pas!J'ai beaucoup aimé l'allégorie du jeu d'échec où le cheval ne doit pas aller n'importe où et faire n'importe quoi..

     Ne pas aller au delà de ses limites  mais au sein de nos limites construire notre liberté.

    Finalement la philosophie c'est juste du bon sens.

    22
    Maria-D
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:39

    Merci pour ces paroles pétries de vérité.

     

    et merci également pour vos mots déposés à la maison

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :