• Accepter

    Christophe André : " C’est drôle comme ce mot « acceptation » peut, en Occident, hérisser certains ! l’acceptation est ce temps durant lequel on se met en contact avec le réel. « Que se passe-t-il et que puis-je faire ? » L’acceptation précède l’action juste, réfléchie et adaptée. Elle ne consiste pas à dire « c’est bien », mais « c’est là. »

     

    Par hasard, je tombe sur ces mots et je me dis que ça tombe à pic....

    Pourquoi se déprimer, s'angoisser, s'énerver parce que, voilà une semaine, que je respire mal, tousse beaucoup et que la fatigue m'accompagne fidèlement tout au long du jour....D'habitude ( j'ai une longue habitude des bronchites)  dès que je commence les antibiotiques, je me sens mieux très vite...hier, il y avait un mieux appréciable et je pensais que demain,  (aujourd'hui donc) cela irait mieux encore...mais non, ce n'est pas ça du tout, la fatigue est encore plus grande que la veille...Retourner voir mon docteur ne m'enchante pas, il y a vraiment mieux comme distraction...

    Bon, les choses sont ce qu'elles sont...On verra ce qu'il en est demain.

    Je vais écouter une belle musique et ça ira  tout de suite mieux.

    Comme le disait mon ami docteur, alors qu'il était encore en activité,

    -" quand un patient entre dans mon cabinet, j'essaie évidemment de l'écouter attentivement mais si je parviens à le faire rire , je pense qu'il est déjà à moitié guéri..."

    Et je pense qu'il a raison


  • Commentaires

    1
    Mardi 24 Janvier à 16:06

    Je suis d'accord avec ton ami docteur, le rire est un très bon remède, si c'est grave il faut l'accompagner de médicaments bien sûrs, mais...la musique en est un autre et tu as raison de t'y mettre...

    2
    Mardi 24 Janvier à 16:16

    Les médicaments n'ont pas toujours un effet immédiat, je te souhaite un prompt rétablissement.

    3
    Mardi 24 Janvier à 16:28
    Edmée De Xhavée

    Accepter est important en ce sens qu'il nous autorise à ne pas lutter. Et lutter fatigue. Accepter serait, dans ton cas, te laisser guider par les médicaments et le repos, et te dire que ton organisme réclame ce qu'il lui faut et te fera signe quand il l'aura! 

     

    Bon repos tout en acceptation... (cette année tout le monde est plus mal en point que les autres années... ça ne console pas mais au moins, nous sommes dans une statistique normale pour cette année - enfin cet hiver!)

    4
    Mardi 24 Janvier à 16:50

    c'est vrai qu'il est inutile, épuisant, douloureux de se battre contre ce que l'on ne peut changer. Dans le train je lisais un magazine acheté à la gare sur les grands philosophes de l'histoire et c'est déjà ce que disait Epictète

    "de toutes les choses du monde, certaines sont en notre pouvoir exclusif tandis que d’autres ne le sont pas" Quand on a compris cela on s'évite bien des soucis, inutile de se réfugier dans le rêve ou les illusions virtuelles, il n'y a qu'à faire notre chemin avec ce que nous avons, ce que nous pouvons

    Je t'embrasse et te souhaite d'aller mieux

    5
    Mardi 24 Janvier à 18:16

    Comme tu as raison, Gazou... Il est évident que les antibiotiques, s'ils tuent les microbes, tuent également nos "forces vives" et tu n'as pas besoin d'aller voir le médecin, car tu peux être certaine que tu vas te sentir "vidée" encore quelques jours à cause d'eux. Mais pourquoi ne pas accepter cette douce fatigue en la considérant comme une normale "convalescence" ? Écouter de la belle musique et se relaxer, rien de tel quand c'est l'hiver dehors.

    6
    Mardi 24 Janvier à 18:46

    c'est la saison des grippes ... mon homme en est atteint, j'espère passer outre ... mais quoi qu'il arrive il faut accepter et se reposer ... 

    soignes-toi bien 

    amitié .

    7
    Mardi 24 Janvier à 20:07
    cathycat

    Ton médecin est un sage. Il est vrai que lorsqu'on est patraque ou bien souffrant, on a un peu moins envie de rire mais si tu y es parvenue, tu dois te sentir déjà plus légère. J'espère que ta toux va vite se calmer que tu passes au moins de bonnes nuits et la fatigue s'allégera aussi. Bisous sans microbe...

    Faire avec... c'est aussi de la sagesse...

     

    8
    Mercredi 25 Janvier à 14:05

    Et puis on est en hiver, Gazou, il neige, il fait froid, le corps réclame à se reposer, à rester bien au chaud, c'est peut-être la raison de ce rhume, qui sait ? :-)
    Repose toi bien, et bon après-midi.

    9
    Mercredi 25 Janvier à 15:47

    Pas facile en effet, d'accepter et de ne pas se révolter devant la souffrance... pourtant cela ne sert çà rien et use notre énergie pour rien... Essayons d'être sage...

    Courage Gazou

    10
    Mercredi 25 Janvier à 18:49

    J'aime beaucoup ce qu'il dit...

    Et je suis désolée de savoir que tu ne vas pas mieux.

    Courage. J'espère qu'il va pouvoir te soulager.

    Bisous et douce soirée.

    11
    Jeudi 26 Janvier à 05:21

    Je partage votre avis. Dans mon lit, hier, j'ai longuement écouté des sonates de Mozart.

    Bon rétablissement.

    12
    Jeudi 26 Janvier à 10:21
    Daniel

    Le mental peut avoir une incidence sur nos mots. Mon amie magnétiseuse me dit souvent" Parle à tes cellules, parle à ta maladie. Dis leur des choses positives".

    13
    Dimanche 29 Janvier à 09:21

    Il est bien difficile de se détacher sans juger, de dire simplement ; "C'est là." Pourtant, rien que d'y essayer apporte déjà quelque chose d'indéfinissable, une sorte de soulagement, cela m'est arrivé. Je pense à ce qu'on dit parfois : Le chemin compte de la messe!

    Mes amitiés

    Alain

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :