• Abandonne les luttes stériles

    Encore un texte retrouvé  écrit il y a environ trente ans;

    Comme tout cela est ancien et pourtant actuel.

     

    Ami, pourquoi te battre

    avec les armes de ceux d'en face

    et pourquoi de petitesse en petitesse

    avancer la bouche pleine de fiel?

    Tu te déssèches, tu t'aigris,

    Tu te désertifies

    Et le lieu que tu veux défendre

      se rabougrit avec toi .

     

    Ami, prends un peu de hauteur,

    sois large, sois génèreux,

    délaisse la révolte stérile ,

    cesse les combats inutiles

    et invite les tous  à la rencontre.

    Crois naïvement à la fête.


  • Commentaires

    1
    Jeudi 30 Août à 10:26

    Les chiens aboient et la caravane passe.....

    Bises et bon jeudi

    2
    Jeudi 30 Août à 10:47
    eMmA MessanA

    Tu as mille fois raison, Gazou !

    3
    Marcel
    Jeudi 30 Août à 10:51

    Il n'est pas toujours facile de faire à l'avance la différence entre une lutte stérile et une lutte efficace.

    Aussi, j'aime bien ce texte qui dit :

          - avoir la patience d'accepter ce que je ne peux pas changer;

          - avoir le courage de changer ce que je ne peux accepter;

          - avoir la sagesse de reconnaître la différence entre les deux.

    Amitiés.

     

     

    4
    Jeudi 30 Août à 13:10
    LADY MARIANNE

    heureusement la fin me plait----
    croire naïvement à la fête ! là je suis ok !!
    tout le monde il est gentil tout le monde il est beau !!  les bisounours c’est à la Tv-
    bisous- belle journée-

    5
    Jeudi 30 Août à 13:54

    Merci pour ces vers... J'avais bien besoin de les lire ce jour :-)

    6
    Evy
    Jeudi 30 Août à 14:50

     beau ses mots bonne fin de journée à toi bisous

    http://l-univers-magique.over-blog.com/

    7
    Jeudi 30 Août à 18:01
    Edmée De Xhavée

    C'est vrai que c'est à nouveau d'actualité, et l'a sans doute été sans interruption. Et souvent les armes de ceux d'en face ne valent rien, uniquement du bonus pour continuer la bagarre sans que personne n'admette avoir perdu... Stérile, oui! Et tellement usant....

    8
    Vendredi 31 Août à 17:59
    rien n'est plus beau que ces fêtes ! la haine n'est JAMAIS à conseiller !
    amitié et bravo pour ce poème !
    9
    Samedi 1er Septembre à 18:56
    daniel

    Vive la fête !! Vive la générosité, la solidarité !!

    10
    Dimanche 2 Septembre à 20:49
    colettedc

    Super, que ce texte, il sera toujours d'actualité tant que le monde sera monde ! J'♥ beaucoup la finale.

    11
    Mardi 4 Septembre à 12:41

    Laissons-les ...

    12
    Vendredi 7 Septembre à 11:39

    C'est la meilleure façon de ne pas s'aigrir.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :