•    Ils disent que je t'ai perdu.
       Ils disent comme ça.
       et ça me crispe.
       Si j'ai quatre crayons et que j'en oerde un,je dirai:maintenant,j'ai trois crayons....
    Mais toi tu es parti de l'autre côté,dans le pays de l'envers du décor,et je dis toujours comme avant:j'ai quatre enfants,j'ai toujours quatre enfants...
       Ce qui a changé,c'est que je ne peux plus te voir ni te toucher et que de ta vie à venir sur cette terre on ne peut plus en parler...Plus d'inquiétude,plus de joie en projet...Tu es dans un éternel présent,tu m'accompagnes partout où je vais,tu ne me quittes plus...Je suis ta mère,tu es mon fils,voilà le lien qui est le nôtre mais tu n'es pas à moi et je ne peux pas te perdre...


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique