• A l'intérieur de moi


       A l'intérieur de moi
       deux petites voix

    L'une dit: à quoi bon?
    A quoi ça sert tout ça?
    Faut que ça s'arrête!
         
    Et l'autre dit.:ah ! que c'est bon
                   la vie
    Quelle merveille,quelle joie
    Chaque jour est nouveau
    chaque jour nous étonne.

    L'une dit:ne bougeons plus,
    Attendons la fin.
    Et l'autre,légère et papillonnante
    ne cesse de voltiger,
    de danser,de s'émouvoir;de s'attendrir,de s'épanouir,
              d'inventer.

     Quand la première prend le dessus,
                     je m'enlise.
    Quand la seconde triomphe,
    tout devient simple et facile.

    Si je fais taire la première,
    si je lui déclare la guerre,quand je crois l'avoir vaincue
    la voilà qui se venge et m'assaille.

    Alors peut-être vaut-il mieux l'écouter
    lui dire qu'on l'a entendue
    la consoler avec des mots très doux
    lui dire aussi qu'elle se trompe
    qu'elle n'a pas besoin d'être aussi méchante
    et qu'elle ferait mieux de chanter en harmonie avec son double.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 25 Mai 2011 à 08:48

    Bonjour Gazou...

    C'est vrai que parfois c'est comme ça.... Un p'tit combat à l'interieur... de notre tête, de nos pensées, de notre volonté...

    Bon courage

    jean

    2
    Mercredi 25 Mai 2011 à 08:54

    Dilemme de tout un chacun ..et en plus la reponse est en nous ..

    Bonne journée Gazou

    3
    Mercredi 25 Mai 2011 à 08:56

    Ma pauvre Gazou, si torturée, comme je te plains. J'espère de tout coeur que tu sauras un jour voir plus simplement les choses et la vie. Je t'envoie tous mes encouragements pour faire de la poterie, je suis sûre et certaine que ta solution est là, ne vas pas me dire encore que tu n'as aucune imagination, laisse toi emporter par la matière, laisse toi noyer dans les sensations et ta sensualité latente reprendra  le dessus pour t'ouvrir enfin à la vie via la terre-céramique. 

    4
    Mercredi 25 Mai 2011 à 09:16

    chère gazou

    je comprends, j'entends ce que tu dis

    combien de fois ces deux voix antagonistes se parlent en moi

    la lassitude,

    et puis le rebon la vie

    cette pulsion si forte

    rebelle journée gazounette

    je t'embrasse

    5
    Mercredi 25 Mai 2011 à 10:12

    Bonjour Gazou, oh comme je comprends bien ce que tu écris là...

    En moi, elle est aussi celle-là de petite voix qui m'annonce des dangers à chaque pas, une espèce de petit boxeur prêt à bondir dès que la petite Nath essaie de relever un petit peu la tête...alors, oui, l'écouter, l'amadouer, lui dire, t'en fais pas je t'entends...peut-être n'avons nous pas encore appris à bien discuter entre voix...

    6
    Mercredi 25 Mai 2011 à 11:27

    C’est vrai que ces voix parlent, se parlent. Et quand elles le font, c’est l’hésitation qui règne. Rapports de force où l’envie fait face à la raison. Jolie idée bien décrite. Amicalement. Loic

    7
    ABC
    Mercredi 25 Mai 2011 à 13:28

    Éternelle recherche d'équilibre, avec ses points de bascules ....

    8
    Mercredi 25 Mai 2011 à 15:01

    se combattre ....je suis en accord avec moimême mais j'y ai mis 10 ans...

    9
    Mercredi 25 Mai 2011 à 17:47

    le yin et le yang, trouver l'équilibre, pas toujours facile quand on ne maîtrise pas ces forces qui s'opposent.

    Amicalement

    10
    Mercredi 25 Mai 2011 à 18:14

    Une magnifique expression de ce que l'on ressent , oui il faudrait peut être l'écouter et lui dire pourquoi ? Merci Gazou pour ces mots d'espoir.Belle soirée , bisous Andrée

    11
    Mercredi 25 Mai 2011 à 19:26

    Une chose que l'on ressent dans les moments difficiles, mais le bon coté fini par prendre le dessus.

    12
    Mercredi 25 Mai 2011 à 20:03

    C'est très joliment dit Gazou!

    Bisous.

    13
    Mercredi 25 Mai 2011 à 21:45

    c'est ce que je fais aussi, je calme mes pensées noires, me disant qu'elle me signale ma fatigue, mes craintes, mes doutes aussi

    et comme toujours, l'idéal est dans l'harmonie 

    bises 

    14
    Mercredi 25 Mai 2011 à 21:52

    Toujours cette bagarre en nous... Dur de trouver l'harmonie.

    Merci Gazou, ton texte est drôlement bien écrit

    Bonne soirée

    15
    Mercredi 25 Mai 2011 à 22:06

    Bonsoir GAZOU

    Peut être que ces deux petites voix se questionnent  en fait sur ce qu'il ya aprés la vie.

    Car selon la réponse le quotidien effectivement se vit  de manière différente.

    Cela ma rappelle la plus belle citation que j'ai entendu sur le sujet

    Je cite :

    Quand je pense à la mort, toute mon intelligence me dit qu'il n'y a rien aprés la vie .Pourtant mon intuition me dit le contraire. Et je n'ai jamais pu trancher

    Signé  :  FRANCOIS MITTERRAND

    je trouce que cette citation explique bien cette ambivalence entre l'intelligence et l'émotion.

    Il est donc assez probable que la question soit mal posée ou pire qu'elle n'est pas lieu d'être LOL

    Bonne soirée et un grand BRAVO! pour ce superbe texte §

    Jacky

    http://poemesalacarte.unblog.fr/

     

     

    16
    Mercredi 25 Mai 2011 à 23:08

    Il faut l'accueillir cette petite voix et la rassurer aussi, nous avons tous nos fragilités

    c'est humain, mais c'est tellement beau de voir le sourire d'un ami, respirer le parfum des fleurs, être réveillée par le chant des oiseaux...

    -Du fond des courants du grand large, du fond des vallés de vagues éteintes où

    il s'évadait de son grand naufrage, il a vu glisser sur une crête, un doigt sur les lèvres, un timide espoir...La blancheur obscure, expirante et comme l'écho de la lumière d'un phare...Et il y va de tout son courage. L.P. FARGUE

    17
    Mercredi 25 Mai 2011 à 23:27

    Un texte très réaliste et très émouvant aussi qui dit bien les difficultés de la vie et les découragements que l'on veut combattre...

    Merci à toi Gazou d'être venue te promener au fil de mes images dans les jardins de Castillon.

    Bonne fin de semaine à toi avec la petite voix qui dit que la vie est belle.

    18
    Jeudi 26 Mai 2011 à 08:09

    Quels jolis mots que ceux que tu viens d'écrire. TU es mon espoir. Je penserai à Toi mardi prochain. Merci de TOI. Michel.

    19
    Jeudi 26 Mai 2011 à 08:16

    merci pour cet écho si sincère à mes mots, Maryse !

    que cette nouvelle journée te découvre toutes ses merveilles!

    20
    Jeudi 26 Mai 2011 à 08:22

    oui, se fier davantage à notre intuition

    ne pas toujours raisonner, chercher le pourquoi du comment, bien que ce soit aussi nécessaire parfois

    nous y gagnerons en simplicité

    Bonne journée Catherine!

    21
    Jeudi 26 Mai 2011 à 08:24

    merci pour le conseil, je crois que c'est une bonne idée!

    22
    Jeudi 26 Mai 2011 à 09:09

    Si tu savais combien cette poésie me parle! je la vis au quotidien, et c'est bien fatigant en phase "à quoi bon?"...

    Tu l'a écris superbement..

    Bonne journée

    23
    Jeudi 26 Mai 2011 à 15:15

    des petites voix qui ne cessent de dire tout et leur contraire, celles qui nous aident à trouver l'équilibre et parfois nous déséquilibrent....merci pour le partage d'un dialogue intérieur et gros gros bisous

    24
    Jeudi 26 Mai 2011 à 17:31

    Je retiens ta dernière phrase ! Bises Gazou

    25
    Jeudi 26 Mai 2011 à 23:43

    jolie bataille pour l'harmonie!! qui ne se fera pas l'une sans l'autre...!!

    doux bisous et belle soirée à toi

    26
    Vendredi 27 Mai 2011 à 19:48

    oui c'est possible que ce soit la solution de faire ainsi, bonne soirée

    27
    Vendredi 27 Mai 2011 à 22:19

    c'est pas facil de se parler à soi même...

    besos

    tilk

    28
    Samedi 28 Mai 2011 à 12:51

    bien voilà.. tu as bien résumé ce qui se passe en moi aussi.. mais bon.. la route est parfois difficile, mais quand faut toujours se dire que le plus dificile est terminé.. et que la lumière est là.. et puis voilà..

    bises

    clem

    29
    Jeudi 2 Juin 2011 à 10:51

    il faut toujours se battre dans la vie

    bises

    30
    Jeudi 2 Juin 2011 à 18:04

    Je ne sais si l'on peut vraiment les réconcilier... mais que je le voudrais pour toi et tous ceux qui souffrent.

     

    La vie est merveilleuse...

    31
    Vendredi 3 Juin 2011 à 09:32

    il faut aussi savoir accueillir ce qui vient et l'accepter

    32
    Maryse
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:34

    Ca oscille sans arrêt!!!!

    Mais je m'accroche désespérement à tout ce qui bouge un peu pour oublier ce qui ne bouge plus (en moi)

    C'est étrange car  ce qui ne bouge plus fait un ramdam pas possible dans ma tête et ce qui bouge encore est plus calme et serein...

    J'aime immensement la vie pour l'oiseau qui chante , pour la main qui  nous parle et nous montre encore qu'on est là et bien là, car  à un certain âge on devient un peu plus transparent..J'ai immensement besoin de ... gentillesse.Il faut fouiner dur pour en obtenir... de la vraie.......

     Heureusement que j'ai MA famille.

    Bisous Gazou

    33
    catherine2
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:34

    Je suis.  Je veux. Suivre l'instinct de l'instant.

    Grosses bises

    Gazou

    34
    A.C.C
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:34

    vous lire et vous donner peut être  un petit " coup d'aile d'ange"

    en choisissant de remettre  autant que de besoin et suivant vos possibles , de la joie de vivre en vous ,

    pour cela essayez de

    tenir un joli petit cahier où vous noterez tout ce qui vous fait RIRE, les choses incongrues du quotidien , les  jolis mots de vos petits enfants , les répliques cocasses , les bonnes blagues ..

    et  de le sortir à la moindre baisse de forme...

    votre cerveau saura très bien quoi en faire ....

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :