• A celui qui refusait de se voir

    Ton sourire est une note fausse

    sur le masque figé de ton visage;

    Tu tends à l'extrême

     l'arc bandé de ton énergie

    et les plis de ton front

    font redouter la rupture.

    Quel souci te mine

    et quel orgueil insensé

    t'oblige à feindre l'équilibre

    alors que tout tressaille

    en toi-même;

    Tu veux nous offrir

    l'image d'une statue intérieure

    inébranlable

    mais lorsque tremble le sous-sol

    l'édifice se fissure.

     

    Sois gentil envers toi-même,

    accepte de te voir tel que tu es,

    et ta faiblesse deviendra ta force

    et tu pourras enfin te reconstruire;

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 29 Novembre 2008 à 08:06
    les cuirasses servent parfois à ne pas s'évanouir dans l'absence
    2
    Samedi 29 Novembre 2008 à 09:07
    Je ne sais pas où tu trouves ces mots! Dans tous les cas, ils me plaisent! Beau week end Gazou, profite!
    3
    Samedi 29 Novembre 2008 à 14:49
    Les gens qui cachent leurs faiblesses se croient à l'abri...Illusion
    4
    Samedi 29 Novembre 2008 à 15:38
    les ruines parfois, c'est joli!
    5
    Samedi 29 Novembre 2008 à 19:17
    c'est parfois dur de s'accepter n'est-ce pas ?
    6
    jms
    Samedi 29 Novembre 2008 à 19:26
    Un texte très intense. Merci
    7
    Samedi 29 Novembre 2008 à 20:13
    c'est très juste !!!! mais il faut du temps pour le comprendre...
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    8
    Dimanche 30 Novembre 2008 à 08:51
    un instant en ce matin froid pour lire les differents articles et notamment celui de lisette ou l'amour de la vie permet de se surpasser .. bon dimanche bisous
    9
    Dimanche 30 Novembre 2008 à 10:09
    C'est vrai que ce qui bloque souvent, c'est de n'avoir pour soi-même aucune générosité, ton "sois gentil avec toi-même" rappelle qu'on se fait beaucoup de mal à vouloir présenter aux autres un masque qui ne nous correspond pas.
    10
    Mercredi 3 Décembre 2008 à 18:17
    Bonsoir. Dans tout chemin de guérison, il y a en premier lieu, l'acceptation. Accepter pour savoir pourquoi l'on se bat. Et c'est peut-être la partie la plus dure. Amicalement. Loic
    11
    Noisette
    Mardi 2 Juillet 2013 à 17:04
    Dans ce texte Gazou il y a bcp d' évidence Personnellement j' ai pris l' habitude dans la glace la toilette fini de me faire un sourire et cela me fait rire=pour la journée j' ai un plus .Chacun son truc ce n' est pas bien malin avec des gosses quand jetravaillais .IL m' en est resté quelques chosesBisou Gazou et bon week end.Noisette.
    12
    zilberman
    Mardi 2 Juillet 2013 à 17:04
    Solange, je te dévoile plus que jamais écrivaine et j'en suis ravi. Gérard
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :