• Il a quatre ans.

    Il dit à sa mamie :

    "Est-ce que tu sais pourquoi  ma petite chérie n'est pas encore venue me voir?"

    Puis, un moment après, il conclut :

    "  Ce n'est pas grave, je l'attendrai."

    Un autre jour, il passe avec elle devant un magasin de vêtements, il voit dans la vitrine une magnifique robe rouge et il dit:

    "Tu vois, quand elle viendra, c'est cette robe là que je lui achèterai".

    Et il se réjouit déjà du jour où il pourra lui faire ce magnifique cadeau.

     

    L'histoire est vraie, c'est sa grand-mère qui me l'a racontée.


    14 commentaires
  •  

      
     

    Le fleuriste a un jardin dans un faubourg, il y court au lever du soleil, et il en revient à son cou-cher ; vous le voyez planté, et qui a pris racine au milieu de ses tulipes et devant la solitaire, il ouvre de grands yeux, il frotte ses mains, il se baisse, il la voit de plus près, il ne l’a jamais vue si belle, il a le cœur épanoui de joie ; il la quitte pour l’orientale, de là il va à la veuve, il passe au drap d’or, de celle-ci à l’agathe, d’où il revient enfin à la solitaire, où il se fixe, où il se lasse, où il s’assit, où il oublie de dîner ; aussi est-elle nuancée, bordée, huilée, à pièces emportées, elle a un beau vase ou un beau calice ; il la contemple, il l’admire, Dieu et la nature sont en tout cela ce qu’il n’admire point, il ne va pas plus loin que l’oignon de sa tulipe qu’il ne livrerait pas pour mille écus, et qu’il donnera pour rien quand les tulipes seront négligées, et que les œillets auront préva-lu. Cet homme raisonnable, qui a une âme, qui a un culte et une religion, revient chez soi fatigué, affamé, mais fort content de sa journée ; il a vu des tulipes.                               La Bruyère


    14 commentaires
  •  

     

     

    C'est la sixième anthologie éphémère

    Chaque participant(e) a écrit un texte sur "les métiers improbables"

     

    Tous les sous récoltés vont à une association d'enfants malades.

     

    Ce livre vous est proposé au prix de 15€

     

    Si vous le désirez vous pourrez vous le procurer aux adresses ci-dessous :

     

    http://www.les-anthologies-ephemeres.fr/2019/05/metiers-improbables-presentation.html

     

     

     

    https://quichottine.fr/2019/05/metiers-improbables-souscription.html

     

     


    7 commentaires

  •  

     

     

     

     

     

     

    Cet article m'a été envoyé par Artips

     

    Vers 1656, Madrid. Velázquez, célèbre peintre du roi Philippe IV, achève une œuvre majeure : Les Ménines.

    À première vue, ce portrait de la princesse Marguerite-Thérèse et de ses demoiselles d'honneur (les fameuses ménines) est tout ce qu'il y a de plus classique. Mais sur la gauche, un des personnages se démarque…

    Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

    Diego Velázquez, Les Ménines, 1656, huile sur toile, 320 x 281 cm, Musée du Prado, Madrid
    Voir en grand

     

    C’est l'artiste lui-même, palette à la main, qui nous observe. C'est étrange : comment peut-il faire le portrait de l'enfant en étant à ses côtés ? Et surtout, sans même regarder dans la bonne direction ?

    Tout simplement parce la petite fille n'est pas le véritable modèle de Velázquez !

    Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

    Détail de l'œuvre

     

    Le vrai sujet ? Les parents de la princesse, le roi et la reine, qu'on aperçoit dans le miroir accroché au fond de la pièce. Velázquez met en scène le point de vue des deux souverains, posant pour être peints, qui ont devant eux toute la suite de leur fille.

    Mais un détail cloche. Le miroir est situé pile en face du spectateur, qu'il devrait logiquement refléter… Surprise, le couple royal, c'est nous !

    Avec cette pirouette, le spectateur réel et les personnages peints ont en fait échangé leur rôle : pour la première fois, c’est la peinture qui nous regarde.

    Vous n'arrivez pas à voir les images ? Contactez-nous sur jean@artips.fr

    Détail de l'œuvre

     

    À l'époque, ce procédé est totalement innovant. Et il n'est possible que grâce à la parfaite maîtrise du peintre.


    15 commentaires
  •  

    Ce mail m'a été envoyé par Amnesty International et je me trouve en total accord avec eux.

    Aussi ai-je envie de vous faire partager ces réflexions.

     

     

    Utiliser sa voix, utiliser son vote Les droits dont nous jouissons aujourd'hui n'existent que parce que des gens, par le passé, se sont battus pour eux.   Participer à une marche, une manifestation pacifique, une grève, faire entendre votre voix sur les réseaux sociaux, signer des pétitions, écrire aux personnes qui vous représentent, et voter, sont des actions qui peuvent entraîner de réels changements.. Voter est une façon concrète de montrer que vous voulez que les droits de toutes et tous soient respectés. Les candidates et candidats à l'élection se soucient de l’opinion des électrices et des électeurs.En faisant entendre votre voix, vous pouvez les mettre au défi de s’engager en faveur de politiques qui protègent les droits de chacun et chacune et, s’ils sont élus, nous pouvons ensemble veiller à ce qu’ils tiennent leurs promesses une fois au pouvoir. Amnesty ne donne bien entendu aucune consigne de vote aux citoyens. Notre objectif est d'encourager chaque citoyen d'Europe à participer à la vie politique en faisant entendre sa voix.

    Défendez les valeurs auxquelles vous tenez !

    Nous voulons :

    vivre toutes et tous à l’abri de la haine, de la violence et de l’oppression, être traités équitablement et être seuls responsables de nos corps et nos vies.

    avoir les moyens de prendre soin de nous et de nos familles dignement, sans que personne ne soit laissé de côté.

    être libres d’aimer qui nous voulons, de manifester pacifiquement sans crainte, d’avoir accès à des médias indépendants et d’obtenir justice auprès de tribunaux indépendants et impartiaux.

    que soient traitées dignement les personnes qui fuient la guerre, les persécutions et la misère.

    que nos gouvernements européens agissent résolument et immédiatement pour la protection de l'environnement et des vies humaines partout dans le monde.


    12 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires