•  

    N'a-t-elle pas belle allure cette boîte aux lettres

    qui arbore fièrement les couleurs de  la France?

    C'est Emma qui me l'a envoyée

    pour compléter ma collection

    et je la remercie vivement...

    Nulle part, je n'ai rencontré la pareille


    9 commentaires
  •  Soir, Sun, Sunset, Rétro Éclairage

     

    Le soir s'en vient tout doucement

    il s'étale bruissant de silence

    le vent s'apaise, étonné

    et voilà que des voix

    inaudibles jusqu'alors

    emplissent la nuit d'un doux murmure.


    11 commentaires
  •  Je viens de lire ce petit livre plein de sagesse et vous en donne quelques extraits

     

     

    " La fraternité est restée pendant trop longtemps la grande oubliée de notre devise  républicaine. Or , elle en est le coeur secret : sans elle, la liberté et l'égalité sont un idéal vide, parce que si je ne perçois pas l'autre comme mon frère, que m'importe en réalité son droit à la liberté, et en quel sens abstrait serait-il mon égal?...

    Elle seule peut empêcher la liberté de basculer dans l'individualisme. elle seule peut empêcher efficacement l'égalité de de basculer dans l'affrontement entre ceux qui estiment avoir les mêmes droits....

    Comment se battre pour la liberté de l'autre, comment prendre à coeur la liberté de tous, si l'on n'a pas appris à aimer au-delà du cercle de famille et de ses amis? Il n'y a pas d'engagement social et politique sans amour ni tendresse pour l'humanité

    "Rends le mal par  le bien et celui qui était ton pire ennemi deviendra ton meilleur allié" (Coran, sourate 41, verset 34)

    "Nous avons prescrit..que  quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes ( sourate 5, verset32)

    Ces commandements coraniques rejoignent le commandement chrétien de l'amour...

    Le rôle de l'école est de transmettre aux enfants la conscience la plus claire possible que toutes les civilisations, toutes les religions et toutes les morales du monde se rencontrent sur le commandement de fraternité...

    Seule la fraternité, cultivée par les religions mais pas  seulement, peut nous rassembler maintenant tous ensemble dans la chaleur humaine d'une société sans barrières. Cette fraternité universelle est commandée pales religions mais il y a en elle quelque chose qui les dépasse  : tandis qu'avec les religions l'être humain continue d'être toujours exposé au risque de l'intolérance ou de la violence - chez ceux qui ne manqueront jamais de croire que la  leur est supérieure à celle du voisin ou à l'athéisme - la fraternité cultive en nous-même un anticorps contre ces deux mots."      

                                     Abdennour Bidar

     


    5 commentaires
  • Garouste

     

     

     

     

     

    Gérard Garouste : "Mes tableaux sont là pour poser des questions"

    "Mes tableaux sont là pour poser des questions" dit Gérard Garouste

     

    "La constante dans mon attitude, c’est l’idée du retour aux sources, aux mythes fondateurs. Qu’y a-t-il derrière ces mythes ? C’est ce que j’essaie de savoir", confiait le peintre au magazine Connaissance des Arts

     

     

    Gérard et Elizabeth Garouste exposent pour la première fois ensemble au Château de Hauterives dans la Drôme jusqu'à la fin du mois d'août.

    L'art brut est pour les Garouste une affaire de famille. Enfant, Gérard est envoyé par ses parents chez son oncle Casso en Bourgogne pour les vacances. Maçon, tailleur de pierre, bûcheron, coiffeur, Casso est un artiste qui s'ignore. C'est là que Garouste, grand peintre figuratif des mythes et allégories, pillier de la galerie Templon, nourrit son imaginaire et sa liberté de création. «Casso conservait les papiers argentés des paquets de gauloises, pour en tapisser les murs de sa maison. Dans son jardin, «les épouvantails étaient élaborés avec de grands mats pourvus de roues de vélo qui tournaient au gré des vents», se souvient-il. Casso aurait pu être un Gaston Chaissac, un facteur Cheval.

    Elizabeth Garouste, sa femme, designer émérite trouve aussi une liberté dans le dessin. Des personnages qu'elle griffonne instinctivement au gré d'instants perdus. Un œil, une tête puis un corps relié à des formes organiques composent des œuvres sur papier inédit. Au fil de sa carrière, alors qu'elle enchaîne les créations de mobilier, elle empile ses croquis mais ne les montre jamais. Puis, un jour ce travail mis en lumière par son mari, prend le chemin des galeries d'art brut.

    Il peignait, chantait, composait

    Et enfin, il y a David Rochline, le frère cadet d'Elizabeth, disparu en 2015. Il peignait, chantait, composait. Dans le fameux Palais du facteur Cheval, et dans le château de Hauterives, c'est toute la famille qui est réunie pour montrer des pièces rarement exposées. Quelque 80 pièces de Gérard et presque autant d'Elizabeth, ainsi que 25 œuvres de David. Sans oublier les travaux des enfants de La Source, l'association sociale et éducative fondée par Gérard Garouste.

    Ce «complot de famille» se tient à 40 minutes de Valence, sur les terres du fameux facteur Cheval qui a érigé son célèbre Palais idéal, devenu référence mondiale de l'art brut.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Passage

     

     

     l'éL'épreuve

     

     

    Nous avons vu cette exposition, ce foisonnement de formes, de couleurs...Nous n'avons pas toujours bien compris quel mythe le  peintre voulait  représenter et ce qu'il voulait signifier...mais c'était beau...

    Il y a 25 ans,Gérard Garouste a créé l'Association "La Source" destinée à aider des jeunes en difficulté...

    Là, ils peuvent travailler avec des artistes sélectionnés pour leurs qualités pédagogiques, artistiques accompagnés par des éducateurs et des animateurs

    Et dans l'exposition, il y a des oeuvres de ces jeunes qui sont exposés

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    9 commentaires