• http://www.youtube.com/user/vocalvingtsix

     Sens dessus dessous

     

    Michèle Bernard 

    « SENS DESSUS DESSOUS » le spectacle à voir en famille ! Un spectacle pour toutes les générations, tous les publics sans exclusion, de l’enfant à l’adulte.

    Avec Sandrine De Rosa et Michel Sanlaville  . Mise en scène : Michèle Guigon et Susy Firth 

    Coup de cœur de l’Académie Charles Cros automne 2012

    Grand Prix Musique Jeune Public ADAMI 2013

     

    AUDITORIUM CITE DE LA MUSIQUE 

    Quai Ste Claire 26100 ROMANS

     

    L'autre soir, j'ai eu le plaisir de revoir Michèle Bernard en concert.

    Elle était venue dans notre village, il y a quelques années et tous avaient également apprécié son dynamisme, sa pétulance, sa belle voix et ses beaux textes...et sa simplicité.

    L'autre soir, à Romans, elle était accompagnée de deux musiciens qui parfois chantaient avec elle, jouaient avec elle avec beaucoup d'humour et de talent.

    Le spectacle était plutôt destiné au jeune public mais nous y avons trouvé  autant de plaisir  que les plus jeunes.

    C'était un excellent moment.


    11 commentaires
  •  

    Raimon Panikkar, philosophe et théologien, né en 1918 de père hindou et de mère catholique

    IL a écrit une cinquantaine de livres.

    "Dieu, Yahweh, Allah , Shiva : l'inévitable dialogue": il a écrit ce petit livre à 84 ans.

    Il nous montre que le dialogue entre les religions est une nécessité vitale et que, loin d'avoir peur de ce qui est différent,

    nous devrions chercher à faire le lien

    "Sans dialogue, l'homme ne peut accéder à sa pleine humanité. Mais le passage par le langage n'est pas seulement

    une communication extérieure ; il est, plus que tout, communion intérieure.

     

    L'ouverture est l'essence même du dialogue...

    Nul n'est exclu à priori...

    Non seulement tout être humain est autorisé à prendre part à ce dialogue, mais n'importe quelle idéologie, conception du

    monde et philosophie a le droit d'y participer.

    Rien n'est écarté par principe : le dialogue ne peut exclure aucune réponse à priori...Son but n'est pas de faire disparaître la

    diversité des opinions, ou d'uniformiser le monde, ou de créer une religion mondiale unique...

    La vérité est toujours relationnelle. on ne peut voir ni interpréter le monde en totalité à travers une seule fenêtre, quelle qu'elle soit....

    Un véritable dialogue  commence avec la remise en question sincère de toutes mes certitudes - parce que j'ai comprisque je

    suis un vase fragile, et ensuite qu'il y a dans ce monde d'autres vases  dont je ne peux guère imaginer le contenu."


    8 commentaires
  •  

    Né en Bulgarie en 1933, Luben Dimanov est un artiste consacré : prix du meilleur peintre, du meilleur graveur, du meilleur illustrateur décernés par l’Union des Artistes bulgares, il est aussi membre depuis 1975 de l’union des artistes-peintres de Paris. Lauréat de nombreux prix internationaux, il expose individuellement dans le monde entier (Bulgarie, Suède, Grande-Bretagne, Allemagne, France, Suisse, Italie, Norvège, USA, Luxembourg, Autriche). Il participe également à de très importantes biennales en Europe, en Amérique et au Japon. Il crée également des lithographies d’éditions de luxe pour des œuvres telles « Les Fleurs du Mal » de Baudelaire, les « Sonnets » de Shakespeare (œuvre primée), des lettres de Rainer Maria Rilke ou les « Métamorphoses » d’Ovide. Il est présent dans de nombreux musées (Albertina à Vienne, Galerie Tretiakov à Moscou, Galerie Nationale à Tbilissi en Géorgie, La Bibliothèque Nationale de Paris, la Galerie Nationale de Sofia et les musées Sandria et de Sicile en Italie). Ses œuvres sont présentes dans de grandes collections privées dans le monde entier. Il est présent depuis de nombreuses années dans les Salons nationaux en France.

     

     

     Luben Dimanov peinture

     

     

     

     Luben Dimanov peinture

    Nous avons la reproduction de ce tableau dans notre couloir

    Luben Dimanov peinture

     

    J'aime, chez cet artiste, les couleurs, le mouvement qu'il sait donner à ses personnages.

     

     

                                            

     Le Tableau du Samedi


    12 commentaires
  • IL était en recherche
    et ,si l'occasion tant soit peu s'en présentait,
    il n'hésitait pas
    à poser des questions essentielles
    au premier venu
    qu'il croisait dans la rue
    ou ailleurs.

                                                                                   

                                                                              Peu importe le  lieu.
                                                                          Ce qu'il voulait,c'était un aveu:

                                                                              dites,savez-vous pourquoi
                                                                           l'amour est toujours malheureux?
                                                                           Et l'autre répondait ou ne répondait pas,
                                                                           parlant de ci, de là,
                                                                           de la pluie et du beau temps,
                                                                           de politique ou de voyages...

                                                                                    Et s'il répondait,
                                                                            c'était pour dire ce qu'il vivait,
                                                                            ce qu'il ressentait,
                                                                            ce que la vie lui avait appris...

                                                                                    Et la vie reprenait
                                                                               ses couleurs chatoyantes
                                                                                et des liens se tissaient
                                                                                      et l'amour souriait..


    10 commentaires
  • «Quoi que vous réserve le présent, acceptez-le comme si vous l’aviez choisi.

    Allez toujours dans le même sens que lui, et non à contresens.

    Faites-vous-en un ami et un allié, et non un ennemi. Cela transformera miraculeusement toute votre vie.»

    Tolle Eckhart

     

     

    "Le diamant est perdu dans la boue;

    Tous vont à sa recherche

    Certains vont vers l'Orient - ou vers l'Ouest,

    Espérant l'y trouver.

    Est-il donc égaré dans le fleuve?

    Ou bien dans les rochers?

    Kabir, ton serviteur, l'apprécie

    A sa juste valeur.

    Chaudement abrité, il l'emporte

    Dans un pan de son coeur.

                                            Kabir


    14 commentaires