• "J'ai eu une vie heureuse, celle que je voulais.

    Je ne suis jamais seule, je n'ai jamais vécu seule,

    Puisque j'étais avec Dieu.

    Je suis en paix, j'attends paisiblement la mort, sans m'ennuyer;

    Je suis une amoureuse satisfaite d'avoir aimé et d'être aimée.

    Avec un regret, une souffrance bien sûr :

    Tous les drames du monde.

    Je ne peux que répéter qu'il faut donner aux autres optimisme, volonté et amour.

    Pas seulement donner, les faire vivre en eux;

    Partager. Sans partage, sans solidarité,

    On ne peut faire progresser l'humanité.

    Il faut donc s'acharner.

    Parce que Dieu nous a créés pour être heureux,

    Il n'aime ni ni la souffrance, ni le sacrifice."

     

    C'est la déclaration de Soeur Emmanuelle que l'on trouve , à la fin du livre: "Jai 100 ans et je voudrais vous dire" aux éditions Plon

    Et cette déclaration de celle qui dit avoir passé les meilleures années de sa vie dans les bidonvilles du Caire  ne peut que nous inviter à la réflexionj, même si l'on ne partage pas ses croyances, ce qui est finalement assez secondaire


    17 commentaires
  • De ma bouche

    des mots sortent

    incongrus

     

     

    Des mots que je ne reconnais pas

    comme miens

     

    Qui parle à travers moi?

    Qui cherche à m'absorber?

    A  me détruire?

     

     

    Qui appelle la mort

    alors que je veux la vie?

     

    Alors que je veux

    encore et encore

    m'émerveiller

    devant la vie qui triomphe,

    devant ce printemps

    tant attendu

    qui chaque jour

    nous offre ses surprises

     

     

    M'émerveiller

    devant ces êtres qui se croyaient perdus

    et qui découvrent soudain

    au plus profond de leur être

    une source d'eau vive

    un chemin de bien être

    pour eux et pour tous ceux qu'ils approchent.


    15 commentaires
  • mars-2007-041.jpg

     

     

    Un arbre me fait signe

      J'admire son chemin vertical

      Qui monte vers la lumière.

     

     

    Sous la terre,

         très loin,

     s'enfoncent ses racines.

     

     

        


    C'est un très vieux maronnier,il faut se mettre à trois pour l'entourer de ses bras.

    Impossible de le prendre tout entier.

    Le talus ,au bord du chemin,nous empêche de prendre de la distance.

    La photo a été prise en mars.

    J'irai peut-être le revoir aujourd'hui,il nest pas très loin de la maison.


    17 commentaires
  • 2013.04.14Pontoisies--Claire-Avril-027.jpg

     

     Et voilà une nouvelle boîte aux lettres bien pimpante et originale

     

    Si vous voulez voir celles que j'ai déjà rencontrées lors de mes promenades, reportez-vous  à la colonne de gauche et cliquez sur " les boîtes aux lettres"

     

     

     

     

     


    12 commentaires
  • C'était une belle journée bien ensoleillée.

     

    C'était la cinquième édition des pontoisies à Pont de Barret, charmant petit village de la Drôme.

     

     

    2013.04.14Pontoisies--Claire-Avril-038.jpg

     

     

    De charmants petites silhouettes nous accueillent au détour d'une rue

     

     

     

    2013.04.14Pontoisies--Claire-Avril-043.jpg

     

     

     et celle-ci, avec sa tête en pot de fleurs, n'est-elle pas mignonne?

     

     

    2013.04.14Pontoisies--Claire-Avril-014.jpg

     

     

    Une vingtaine de spectacles nous sont proposés au cours de la journée dans des lieux publics ou chez l'habitant, comme ici, où Johannah et Pap nous font goûter aux joies des mélodies africaines.

    Bon début de journée !

    Puis nous montons à l'église, et diable, il faut monter et encore monter, pour écouter un tandem piano trompette.

     

    2013.04.14Pontoisies--Claire-Avril-023.jpg

     

     

    Il y a une pause, jusqu'à 14 heures et nous allons manger un sandwich aux épinards....mais ce n'est pas le calme pour autant...Un drôle d'orchestre parcourt les rues et donne une ambiance festive  et drôle.

     

    Nous reprenons le chemin de l'église et ses interminables escaliers pour écouter le groupe BEIR ME O nous chanter a cappella des chansons  en des langues diverses , dont une en français quand même  : le Grand Jacques de Jacques Brel et là, c'est vraiment un régal

     

    2013.04.14Pontoisies--Claire-Avril-032.jpg

     

     

    Nous écoutons ensuite un groupe de pop rock a capella et comme il fait beau, elles chantent  en plein air dans la cour

     

    2013.04.14Pontoisies--Claire-Avril-035.jpg

     

     

    Dernier spectacle où nous pouvons  aller de justesse car la trattoria qui nous accueille ne peut faire entrer que 40 personnes, c'est un spectacle de danse et cela s'appelle " qu'est-ce qu'on boit" et  cela se passe autour d'une table et avec un verre à la main...C'est original...

    Nous aurions pu voir d'autres spectacles mais  c'était à l'intérieur et il n'y avait plus de places...

    Il faut dire que tous les spectacles duraient au plus une demi-heure et  que l'on avait accès à tout pour 5 euros seulement (dans la mesure des places disponibles évidemment)

     

    Nous quittons ce joli village, très heureux pour toutes ces rencontres et ces moments de bonheur

     

    2013.04.14Pontoisies--Claire-Avril-030.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     


    16 commentaires