• Superbe promenade aujourd'hui

     

    Le long des berges de l'Isère, pas loin de Saint Marcellin,à la Sône,

    Le jardin des fontaines pétrifiantes

     

    2012sept-le-jardindes-fontaines-Sone--001.jpg

     

     

    En deux ans et demi d'efforts, ce qui était une ancienne décharge de plastiques devient  un magnifique jardin.

    Un micro-climat permet d'admirer des plantes exotiques, des plantes méditerranéennes, des plantes de rocaille, des plantes aquatiques soit 800 espèces de fleurs, d'arbres et d'arbustes du monde entier

     

    2012sept-le-jardindes-fontaines-Sone--011.jpg

     

     

    Depuis presque mille ans, de mystérieuses sources donnent naissance par dépot calcaire à une curieuse roche calcaire appelée le tuf

    et c'est autour de ce phénomène que ce merveilleux jardin a été construit

    Ici l'eau jaillit de partout et elle sort à 13°

     

    2012sept-le-jardindes-fontaines-Sone--016.jpg

     

     

    Durant leur trajet souterrain, les eaux  chargées de gaz carbonique circulent sous pression à travers les couches de roches.  Quand elles apparaissent à l'air libre , le gaz carbonique s'échappe et le calcaire dissout se dépose sur les végétaux et les roches...

     

     

    2012sept-le-jardindes-fontaines-Sone--034.jpg

     

     

     Il y a un sentier des senteurs

    Si notre odorat n'est pas assez fin, on peut découvrir le nom de la plante sous l'écorce

     

     

    2012sept-le-jardindes-fontaines-Sone--027.jpg

     

     

    Il y a mille merveilles mais nous avons fait une visite trop rapide et il faudra que j'y retourne...Ainsi il y a une cage aux idées folles et je ne l'ai pas vue...

     

    2012sept-le-jardindes-fontaines-Sone--047.jpg

                                                                 un gingko biloba 

     

    2012sept-le-jardindes-fontaines-Sone--009.jpg

     

     

    Et puis il y a des jeux, des devinettes, un parcours pieds nus...

     

     

    2012sept-le-jardindes-fontaines-Sone--038.jpg

     

     

    Et puis j'oubliais on peut embarquer sur le bateau à roues, aller jusqu'à Saint-Nazaire en Royans, visiter la grotte de Thaïs et revenir se promener dans le jardin


    18 commentaires
  • 2012septembre-047.jpg

     

     

    Qu'est-ce ?

     

    Une ruche, semble-t-il

     

    C'est vrai

     

    Mais pourquoi a-t-elle un numéro?

     

     

    2012septembre-048.jpg

    Parce que la ruche

     

    est devenue une boîte aux lettres

     

    Et curieusement, le facteur arrive juste au moment où je prends la photo.

     

    C'est quand même une curieuse coïncidence !


    22 commentaires
  • Besoin d'une halte

     

    Besoin de goûter à la douceur des choses

     

    Le repas est terminé

     

    Je m'allonge sur le canapé

     

    Les cris joyeux des enfants en récréation

     

    dans la cour de l'école

     

    sont réjouissants à entendre

     

    Et comme est doux le souffle du vent qui me parvient

     

    par la fenêtre ouverte

     

    Comme il est bon de prendre conscience

     

    de la beauté paisible de ce moment

     

    bref mais intense


    15 commentaires
  • Ce matin, je retrouve ce passage  de Anne Ancelin dans 'Le plaisir de vivre"

    et je trouve qu'il fait écho au petit poème que j'ai écrit il y a deux jours

     

    "...Sans répéter, comme Zazie, "Tu causes, tu causes, c'est tout ce que tu sais faire", phrase que l'héroïne de Queneau renvoie aux adultes, je dirai que les mots sont l'écume visible et audible des sentiments, le "bruit" des émotions, à qui sait les entendre, et que les chanteurs disent qu'il y a une énorme différence entre faire de la musique et chanter avec son âme....

    Comme le corbeau, on se laisse berner par les belles paroles du renard, qui sait bien qu'il va en profiter, mais on se laisse charmer par ce qu'on entend et par notre désir de tranquillité.

    La loi de la dissonance cognitive, mise en évidence par Léon Festinger, qui a poursuivi les travaux de Kurt Levin, montre bien qu'on est aveugle ou aveuglé et sourd à ce qui contredit notre manière de voir ou nous permettrait de remettre en question des décisions prises parfois trop rapidement, sous influence ou à la légère. cela explique bien la résistance au changement, l'une des plaies de notre époque." (pages 110-111)

     

     


    16 commentaires
  • Elle dit des mots

    rien que des mots

    rien de concret

    rien de réel

    cela ne l'engage à rien

    elle dit du rien

     

    Elle dit des mots

    elle joue avec des mots

    comme avec des soldats de plomb

    comme avec des ballons

    qu'elle lance à l'aventure

    des mots qui vont

    qui virevoltent et reviennent

     

    Elle ne dit pas ce qu'elle pense

    Elle ne dit pas ce qu'elle veut

    Elle dit peut-être ce qu'elle rêve

    des rêves sans consistance

    des rêves légers et volatiles

     

    Elle dit des mots

    comme on lance des avions en papier


    21 commentaires