•  
    "Octobre est le mois des feuilles peintes.
    Leur riche éclat illumine le monde.
    Tout comme les fruits,les fleurs et le jour adoptent des couleurs éclatantesjuste avant de tomber,l'année fait de même à so  déclin .Octobre est son coucher de soleil ; novembre,son tardif crépuscule ."
                         Henri David Thoreau (Balade d'hiver couleurs d'automne)


    22 commentaires
  • Je déambule
    dans les rues de la ville
    d'un pas ferme et tranquille.
    Invisible
    Indicible
    Un être se tient à mes côtés
    et auréole de beauté
    ma solitude.

    Seule au sein de la multitude
    seule et toujours accompagnée
    je peux aller dans la ville
    d'un pas ferme et tranquille.


    17 commentaires
  •  voilà une des merveilles que j'ai pu voir la semaine dernière.
    Une mosquée aussi grande et avec une cathédrale au milieu,il n'y a qu'à Cordoue que l'on peut voir ça.
    Avant d'entrer dans la mosquée,nous faisons un tour  dans le quartier de la juiverie qui est très particulier et  dans lequel se trouve notre monument...Tout en passant,nous admirons les patios cordouans qui sont un autre élément caractéristique de cette ville.
    La première mosquée fut construite  au VIIIè siècle et agrandie trois fois et c'est au XVIè siècle que la cathédrale fut construite.
    Cette cathédrale plantée au milieu de la mosquée lui a causé du tort: elle lui a enlevé de la lumière,elle a abîmé la perspective qui était absolument parfaite ainsi que l'acoustique,elle lui a fait perdre 157 colonnes  sur les 1012 qu'elle avait auparavant...
    Mais par ailleurs,l'église a sauvé la mosquée lors du tremblement de terre de 17.. . Ses fondations ont permis que la mosquée ne s'effondre pas.
    Et lors de l'inquisition,l'église aussi a sauvé la mosquée de la destruction.
    Donc,nous pouvons nous réjouir de la présence de cette cathédrale qui  a permis de garder cette mosquée unique au monde.
    Manuel Liéto,le chanoine archiviste est intarissable sur chaque pierre de ce monument,il s'y promène chaque jour et étudie ce joyau depuis plus de trente ans:"Chaque jour,on découvre quelque chose de nouveau"dit-il.
    Et moi,je me dis que je n'ai pas assez regardé,pas assez admiré..Y retournerai-je?


    13 commentaires
  • C'est ma tante Dina.
    Ce jour-là,ce 8 septembre,nous fêtions ses cent ans.
    Le maire du village est à côté d'elle et il était venu spécialement dans la maison de retraite où elle se trouve pour l'honorer d'un petit discours. Quand il a eu fini de parler,elle l'a remercié et a demandé à l'embrasser...Elle avait très envie de le fêter cet anniversaire...Et pourtant,cela fait plus de dix ans qu'elle etait dans cette maison de retraite,dans un fauteil roulant.
    Hier,elle est morte à une heure de l'après midi,paisiblement..Depuis plusieurs jours,elle était sous assistance respiratoire...Il y  a toujours eu quelqu'un auprès d'elle pour lui tenir la main,pour apaiser ses angoisses...Si la famille ne pouvait pas être là, la directrice ou une autre personne parmi les employés venait passer un moment avec elle.
    Demain,nous la fêterons une dernière fois

    21 commentaires
  •   Revenue dans la nuit,la journée de hier s'est écoulée entre deux eaux...
    Le manque de sommeil et le gris du ciel colorant toute chose d'une lumière indécise et un peu irréelle...
    J'ai quand même lu ma messagerie (155 mails),visité la plupart des blogs amis...
    J'ai quand même fait des courses...fait la causette avec une voisine...
    Je me suis émerveillée devant les couleurs de l'automne enfin là...Je n'ai pu résister à une petite promenade et,en regardant cette symphonie de rouges,de jaunes,de marron et de vert...toutes ces couleurs toutes plus séduisantes les unes que les autres,je me suis dit,et tant pis si certains trouvent cette pensée sacrilège...Je viens de visiter Valentia,Cordoue,Séville et Grenade...J'ai vu des palais,des églises, des mosquées,des tableaux, des sculptures fantastiques...J'en suis restée bouche bée parfois tant leur magnificence et leur raffinement étaient  étonnants...Et pourtant,tout près de chez moi,le spectacle est tout aussi surprenant  et admirable...En une semaine,l'automne,sans l'aide de personne,a transformé le paysage, et même,en l'absence du soleil, l'harmonie est admirable...Pas une fausse note...Fallait-il aller si loin pour savoir savourer ce qui nous est donné gratuitement,à porté de chez nous?
      Comme le dit       Christian Bobin  (j'ai trouvé cette citation,hier,chez Maria D)
    "Le bout du monde et le fond du jardin contiennent la même quantité de merveilles"

    Ceci dit,je suis quand même très ,très contente de mon voyage

    11 commentaires