• Hier,dans l'après midi,alors que je songeais au poème de Reverdy que je vous ai donné à lire,le désir m'a pris de lui donner une suite..Vous pouvez en faire autant,si vous le désirez

    Au matin,il s'est levé,
    frais et guilleret.
    Avec amour il a regardé
    ce bout de porte qui l'a protégé,
    et,à la rencontre des autres,il s'en est allé...
    Ces autres,avec leur grosse clé autour du cou,
    avec un grand sourire,il les a regardés....
    Il avait l'air si joyeux,si émerveillé
    qu'aucun n'a eu envie de se moquer...
    Ils lui ont simplement demandé:
    "Avez-vous trouvé la clé?"
    Et en riant,il leur a répondu:
    "Mais oui,c'est moi , je suis la clé,
    je peux ouvrir toutes les serrures
    dont j'ai besoin...
    Maintenant,je le sais
    et je n'ai plus à m'en soucier."

    10 commentaires