• Peut être une image de 1 personne, arbre et plein air

     

     

    "Voici mon expérience extraordinaire ", disait Soeur Emmanuelle :
    " Après 22 ans passés dans les bidonvilles du Caire où la joie de vivre court de cabane en cabane, je rentre en France.
    Et là, choc terrible : la morosité court de demeure en demeure, on ne se regarde pas, on ne se parle pas, on ne se connaît pas.
    Pendant ce temps, la joie chante là où l’on vit sans eau, sans électricité, sans loisirs, mais dans la fraternité quotidienne.
    Bonheur, où loges tu ?
    Dans l’abondance des biens ou dans la relation du coeur à coeur ? »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 26 Mai à 07:37

    Une expérience qui en dit long sur le nombrilisme et la sinistrose régnant dans les pays dits "civilisés"

    Bises et bon mercredi Gazou

    2
    Mercredi 26 Mai à 07:58
    C.-L. Desguin

    J'ai lu plusieurs fois ce texte et voilà que je le relis encore une fois sur ton blog. Des phrases qu'on ne devrait jamais perdre de vue. Tout cela est bien vrai. La morosité plane dans nos quartiers et l'on rencontre rarement des gens souriants. Il y en a encore, heureusement! Donc oui, bonheur où te loges-tu? On pourrait écrire dix pages, vingt pages, cent pages... 

    3
    Mercredi 26 Mai à 08:32

    eh oui, ici nous manquons de "terrasses, de pop  corn au cinéma, de voyage  l'autre bout du monde " quelle angoisse vraiment !!

    4
    Lenez o vent
    Mercredi 26 Mai à 08:59

    Je relis ces lignes avec plaisir, elles devraient être affichées partout

    Sourires pour un mercredi ensoleillé

    Bisous

    5
    Mercredi 26 Mai à 09:43
    daniel

    Vraiment une belle réflexion !! Le bonheur peut être simple !!

    6
    Mercredi 26 Mai à 10:31

    l'évolution économique et technologique de nos sociétés à donné trop d'importance aux individus qui par peur de perdre leurs acquis se replient sur eux-mêmes ... dans mon "jeune temps" il y avait bien plus de rires dans nos rues ...

    amitié .

    7
    Mercredi 26 Mai à 11:44

    Tellement vrai !

    Le bonheur n'a rien à voir avec la richesse...

    Merci pour le rappel, Gazou.

    Passe une douce journée. Bisous.

    8
    Mercredi 26 Mai à 11:54

    Les gens c'est vrai pensent que le bonheur c'est quand on possède, et négligent les belles choses de la vie!

    Belle journée

    9
    Mercredi 26 Mai à 14:27
    eMmA MessanA

    J'approuve totalement. Je l'ai vu ce sourire, là où il n'y avait que misère...

    10
    Mercredi 26 Mai à 16:38
    Renée

    Pareil constat dans tout les pays dit pauvre comme en Afrique aussi triste constatation! Bisous

    11
    Mercredi 26 Mai à 22:55

    Comme elle a raison ! 

    12
    Vendredi 28 Mai à 08:49
    erato:

    Que ton billet est beau et tellement vrai! 

    Le futile est devenu priorité et l'essentiel est oublié , c'est pesant et inquiétant.

    Belle journée Gazou

    13
    Vendredi 28 Mai à 09:20
    Plumes d Anges

    Quelle richesse dans cette observation du monde ! Merci pour ce trésor Gazou, on s'égare vite et quelques mots nous remettent sur le chemin... Bises ensoleillées.   brigitte

    14
    Dimanche 30 Mai à 09:44

    De belles paroles dites par une femme merveilleuse Bon dimanche

    15
    Dimanche 30 Mai à 14:21
    Florinette

    On cherche toujours le bonheur à l'extérieur, mais en fin de compte, comme le décrit si bien Soeur Emmanuelle, il est en chacun de nous. Bon dimanche Gazou.

    16
    Mardi 1er Juin à 11:36

    Très juste, Gazou, le sourire devient une denrée rare.... Le nombrilisme de chacun conduit à la sinistrose, l'individualisme a ses revers inquiétants... Comment aimer l'autre si on reste centré sur son petit moi-moi ! Nous sommes des êtres de relation par essence... J'aime bcp Soeur Emmanuelle !
    Merci bcp et gros bisous

    17
    Vendredi 4 Juin à 19:52
    Ici ça va on se dit bonjour même si on ne se connait pas, enfin presque.
    Bises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :